L’Europe a du bon

Le veau, une vraie spécificité européenne

Le veau marque une particularité propre à l’Europe, alors que cette viande s’avère plutôt méconnue en dehors du vieux continent.

Véritable fleuron de notre patrimoine gastronomique, le veau a d’ailleurs donné naissance à des recettes immanquablement associées à la culture culinaire européenne : la blanquette, les escalopes à la crème ou milanaises, l’osso-buco, le rôti Orloff, le veau Marengo …

Les Européens sont donc très attachés à la viande de veau, qu’ils associent aux plaisirs du palais, tout autant qu’à des moments de partage et de convivialité.

Il faut savoir que 86% de la production européenne est assurée par les Pays-Bas, la France, l’Italie et la Belgique, tandis que ces 3 derniers pays consomment environ 70% des volumes commercialisés.
Quant à la France, elle génère environ un tiers de la production européenne et se situe même au premier rang mondial en matière de consommation.

Enfin, soulignons l’exigence de la filière européenne, qui privilégie les bonnes pratiques. Les méthodes de production de viande de veau au sein de l’UE sont effectivement régies par des normes strictes en matière de sécurité alimentaire, de traçabilité, d’authenticité, d’étiquetage, de nutrition, de respect de l’environnement…

Sans oublier les emplois qui sont générés, estimés à 25 000 environ rien que pour les Pays-Bas, la France, l’Italie et la Belgique : il s’agit d’une des productions d’élevage qui génère le plus important nombre d’emplois liés. 

La filière s’inscrit donc dans une approche durable, garante de qualité, de goût et de diversité.